AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Carte  

Partagez | .
 

 L'arriver à Railan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'arriver à Railan    Ven 25 Oct - 15:15

Je viens d'arriver dans le royaume de Ten Velras, cela m'importe peu, tout se que je veux c'est du sang, cela fait trois jours que je n'ai pas vu d'Homme, j'avais cette envie de tuer quelqu'un mais autour de moi, il n’y a rien que des plaine d'herbe. Je continu à marcher en soupirant puis au bout de quelque minute, je vois à l'horizon une grande ville, je souri puis me met à courir jusqu'à la ville, en courant j'ai vaguement lue un panneau avec écrit Railan cela devait être le nom de la ville. Une fois que je suis proche des portes de la ville je me remet à marcher puis deux garde me barre le passage, en me demandant mon identité, je souri puis ne leur répond pas tout en essayant d'avancé, le garde de gauche m'attrape par la gorge et commence à me serrer la trachée, le sourire sur mon visage se dessine encore car pour moi cet homme me défie et donc je peu le tuer et quand je tue je suis heureux, je regarde ma main gauche l'aura de poison se dessine assez rapidement puis, je griffe juste le garde au niveau du poignet en faisant mine d'essayer de résister sans réussir, d'un coup le garde qui me tiens se met à hurler, je met ma main droite sur sa bouche pour qu'il n'attire pas trop l'attention puis je le poignarde avec ma main gauche, l'homme m'ayant enfin lacher je fonce vers le garde de droite et je le poignarde avec ma main au niveau de l'épaule, le garde me regarde en riant puis il tombe raide mort, mon poison à fait effet très rapidement car je l'ai frapper vers un endroit prêt du cerveau. Je rentre dans la ville comme si de rien était, je regarde vaguement les alentour puis je soupire il y avait des civil un peu partout, ils avaient pas l'air fort, je marche toujours les main dans les poches. J'arrive devant un petit bâtiment, je regarde l'enseigne et je lis, taverne, je décide de rentré. Une fois à l'intérieur il y avait une odeur vague odeur de cigarette froide et d'alcool. Je vois deux homme qui me surveille depuis mon entrée, je commence à me diriger vers le le tavernier, il me demande se que je veux, avec mon index je lui indique une bière, il me regarde puis m'attrape le doigt et me dit.

«Tu sais pas parler petit?»

Je souris, puis ma main se dirige vers sa trachée et il tombe sur le sol d'un coup dans tout la taverne il y avait des hurlement je rigole puis je fonce vers les personnes qui voulait sortir de la taverne, je les tue en premier puis je sors une photo de ma poche et je me force à parler.

-Vous savez qui c'est ? Je dois le tuer si vous m'aider je vous tue pas...

En réalité je le tuerai tous, je ne veux pas de survivant c'est totalement nul de laisser des survivant, les deux hommes qui me surveillait tout à l'heure me fonce dessus, je pense que se sont les gardes personnel de celui que je cherche, l'un des deux attrape ma main gauche je souris puis l'autre me met un coup dans le ventre , la force de se coup était plutôt moyen, je souri puis avec ma main droite j'attrape le poing de mon adversaire, je le regarde puis il tourne la tête son équipier était au sol entrain de gémir, il avait l'air d'avoir très peur, en fait j'ai griffer rapidement le mec qui ma attrapé la main gauche et donc je l'ai empoisonné. Je lâche l'homme qui ma frappé au ventre et il commence à dire avec une voix tremblante.

«Je vais vous mener au chef...»

Je regarde tout le monde dans la taverne et je me met à compter quinze personne, je retiens les visages puis je dis.

-Si il manque une seul personne, je vous tue tous !

Cette phrase allait les forcer à se battre car il y a des personne qui voudrai partir mais d'autre qui garderons la porte, je suis donc l'homme, nous montons à l'étage, je regarde autour de moi, rien de spécial cette odeur de cigarette était enfin disparu, nous nous dirigeons dans une chambre, et la je vois l'homme sur le photo, je poignarde le garde au torse et je lui arrache le corps, je le jette sur l'homme de la photo puis, je m'approche de lui et avec un grand sourire je l'étrange. Une fois l'homme tuer je vais en bas de la taverne, il y avait plusieurs cadavre puis je regarde le reste des personnes, je me mets à les compter, il n'en restait plus que dix personnes je soupir, puis je fonce sur deux personne, l'une avec ma main gauche et l'autre avec un couteau que j'avais attrapé sur le sol. Le reste des personnes était assez simple à tuer, une fois fini je rigole puis, pour enfin assouvir ma soif, je prend une bière que je bois assez rapidement sur mon siège à mes pied il y avait beaucoup de cadavre.
Revenir en haut Aller en bas
Eclaesia Thenesii
Vagabond
avatar

Messages : 42
Points : 48
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 21
Localisation : Tan-Velras

MessageSujet: Re: L'arriver à Railan    Ven 25 Oct - 20:25

Eclaesia était en ville lorsque tout sembla dégénérer. Elle devait mettre fin à la vie d'un magicien qui utilisait ses pouvoirs à très mauvais escient. Elle s'était rapprochée de lui sans problème et le suivait depuis les toits, attendant qu'il prenne une ruelle peu empruntée dans laquelle Clae l'avait souvent aperçu. Comme à son habitude, elle comptait l'attraper, lui demander quelques renseignements, le tuer et brûler son corps, de manière à éviter qu'on retrouve son meurtrier.
Jusque là, tout se passait comme prévu. Mais soudainement, le quartier sembla sombrer dans le chaos, des gens hurlaient, se bousculaient, semblant fuir l'entrée de la ville. Agacée, Clae n'eut d'autre choix que d'assassiner le mage sans pouvoir obtenir les renseignements désirés ; pour l'avoir espionné auparavant, Eclaesia savait qu'il comptait bientôt quitter la ville. Clae encocha une flèche et la tira rapidement, l'atteignant dans la poitrine. Elle n'avait pas le temps de faire brûler le corps et redescendit rapidement quelques rues plus loin.

Clae saisit le bras d'un homme jeune, visiblement terrifié, qui l'avait bousculée.

- Que se passe-t-il ici ?
- Morts ! balbutia l'homme en retour. Les gardes... l'auberge...

Visiblement terrorisé, il se débattit et partit vers le sud de la ville. Bientôt, le coin fut presque désert. Eclaesia s'arma de sa dague et se dirigea avec méfiance vers l'entrée de la ville. Les portes de la ville avaient dû être fermées en vitesse ; des gardes transportaient les cadavres de ceux qui surveillaient normalement l'entrée. Un groupe de gens sortit précipitamment de la taverne la plus proche.

- Partez ! cria l'un d'entre eux à l'intention d'Eclaesia. Il est fou !

Bon sang, la ville était-elle peuplée de cinglés ? Un homme encapuchonné sortit de la pénombre et Eclaesia reconnut l'un des Assassins de la guilde, en mission dans la capitale lui aussi.

- Il faut l'éliminer, dit-il arrivé à la hauteur de Clae. Apparemment, il cherche à tuer quelqu'un, d'après un des clients qui a réussi à s'échapper.
- Il est seul ?
- Aucune idée.
- Vérifie les autres entrées de la ville et va prévenir les gardes, je m'occupe de lui.

L'Assassin acquiesça et partit rapidement dans les rues de Rai-lan. Eclaesia pénétra dans le bâtiment et retint un cri de surprise. La salle principale était atrocement silencieuse et jonchée de cadavres. Avec horreur, Clae se rendit compte qu'il s'agissait presque uniquement de civils. Fort heureusement, il y avait moins de vingt personnes dans l'auberge à cette heure-ci. Le seul signe de vie provenait d'un homme d'apparence assez jeune aux cheveux d'un rouge flamboyant. Il avait un sourire extatique sur le visage, une chope de bière à la main. Nul doute qu'il était à l'origine du massacre. Sans les cadavres à ses pieds, il aurait presque pu paraître normal.

En apercevant des hommes – enfin, leurs cadavres – qui avaient visiblement été des gardes du corps, au vu de leur physionomie. Clae se rappela qu'il était à la recherche d'une cible bien particulière. Ne trouvant aucun endroit pour se cacher, Clae s'avança dans la salle, à une distance raisonnable de l'homme toutefois.

- Qui recherches-tu ? demanda Clae à son intention. Pourquoi les avoir tués ?! Tu ne pourras pas continuer ça éternellement, sois-en sûr.

_________________
Rejoignez la Guilde des Assassins, nous sommes gentils et mignons...

Kit ©️ Skotbi' | Original ©️ Artgem
Qu'ils nous haïssent, pourvu qu'ils nous craignent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'arriver à Railan    Lun 28 Oct - 1:48

Je bois tranquillement ma bière alors, alors que j'allais partir une femme au cheveux roux rentre dans la taverne. Je garde évidement mon sourire puis je la regarde, elle avait l'air plutôt forte. Je l'entend me demander la personne que je recherchais, et pourquoi j'ai tuer tout le monde.  Je me lève m’approche d'elle assez rapidement car je pense qu'elle veux prendre ses distance, puis je lui répond assez prudemment.

-Mickel Death, un vieux mafieux j'avais un contrat donc je l'ai tuer et pour les civil, premièrement on ne sais pas vraiment si se sont des membre de la mafia et deuxièmement j'aime tuer !  

Puis je me dirige vers la sortie, pendent ma route, je passe très prêt de cette femme, alors avec ma main gauche j'essaye de l’empoisonnée en la griffant à la main. Mes pulsion meurtrière m'empêche alors de m'enfuir et donc je reste derrière elle pour voir si elle va mourir de mon poison. Si dans le cas contraire elle est toujours en vie je serai obliger d'usée de mes technique de combat avancée.. Et je n'aime pas ça,  je  ma regarde fixement en étant en position de défense   c'est à dire ma main droite qui protège mon ventre et ma main gauche prêt à attaquer généralement c'est pour cette technique que l'on ma surnommé le scorpion, mais j’attends donc la réaction de cette personne...
Revenir en haut Aller en bas
Eclaesia Thenesii
Vagabond
avatar

Messages : 42
Points : 48
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 21
Localisation : Tan-Velras

MessageSujet: Re: L'arriver à Railan    Lun 28 Oct - 20:53

Le garçon se rapprocha rapidement d'Eclaesia, qui se tendit, prête à bondir. Il était pour le moins étrange, peut-être avec une éducation particulière, ou une maladie mentale, qui pouvait savoir ? Clae faisait de son mieux pour tuer le moins possible – du moins, le moins d'innocents possibles. Les rares fois où c'était arrivé, elle avait longuement culpabilisé, au point d'en faire des cauchemars.

L'homme, dont elle ignorait encore l'identité, passa près d'elle en la frôlant et Clae sentit une sorte de piqûre sur la main. Un poison ? Comment cela était-ce possible ? Il n'avait pas l'air de tenir quoi que ce soit dans les mains. De la magie, peut-être ? Sûrement. Eclaesia sentit rapidement le poison agir et un mal de tête apparut brutalement. Si elle avait été humaine, elle en serait peut-être morte, mais elle était une elfe après tout.

En se retournant, elle aperçut la position du meurtrier, prêt à attaquer. Elle se concentra, faisant de son mieux pour ignorer la douleur – elle avait vu pire – et imagina dans son esprit une grosse boule de feu, sa chaleur et sa lumière rassurantes, le feu étant son élément favori.

- Un contrat, hein ?

Eclaesia réfléchit rapidement. Il était probablement doué et, au vu de son âge, il pourrait encore s'améliorer. Au-dehors, des gardes, des membres de la Guilde feraient n'importe quoi pour l'anéantir, mais il n'était pas certain qu'ils réussissent. Hors de question qu'elle risque la vie de ces gens pour rien. En outre, il pourrait être très utile. Elle n'était pas certaine d'apprécier le tempérament étrange de ce jeune homme, mais elle préférait le voir sous la surveillance et au profit de la Guilde que dans la nature.

- Écoute, on peut se battre... ce qui pourrait très mal finir pour nous deux, ou alors, je pourrais te proposer quelque chose. Tu as probablement des atouts cachés, je n'en doute pas, mais, outre le fait que je me débrouille moi-même plutôt pas mal, j'ai des alliés. Je suis à peu près certaine que tu n'en as pas, affirma Clae, persuadée qu'il les aurait déjà tués. Je suis en mesure de t'offrir des contrats. Des gros poissons vivant dans des lieux réputés imprenables... des empoisonneurs, des mercenaires bien plus entraînés que toi – pas forcément meilleurs, cependant. Outre une jolie paie et le fait, bien sûr, que nous, mes amis et moi-même, n'accepterons aucun contrat ayant pour objectif ta mort. En retour, il suffit que ne tentes pas de nous tuer nous.

Eclaesia espérait sincèrement qu'il accepte de rejoindre la Guilde. Cela pouvait s'avérer dangereux de le laisser libre d'empoisonner des Assassins, mais il fallait bien prendre des risques. De toute manière, il pourrait être d'une aide redoutable ; cette sorte de magie, le poison dans ses mains, pouvait être une arme très utile.

_________________
Rejoignez la Guilde des Assassins, nous sommes gentils et mignons...

Kit ©️ Skotbi' | Original ©️ Artgem
Qu'ils nous haïssent, pourvu qu'ils nous craignent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'arriver à Railan    Lun 28 Oct - 21:56

Je ne la vis pas tomber, elle était donc, puissante rare sont les personnes, à ne pas être mort directement de mon poison, c'est alors qu'elle me demande de rejoindre une guilde et qu'elle n'avait pas forcément l'envie de se battre car les dégat serait bien trop grand, c'est dommage je voulais me battre, tout les personnes puissante je dois les combattre, elle me propose donc se rejoindre un groupe d'assassin se qui pourrai me fournir beaucoup d'argent et elle dit aussi qu'elle à des amis dans cette guilde. Une fois qu'elle eu fini sa proposition, je me colle contre un mur et me met à réfléchir, si je venais à rejoindre se groupe, je pourrai affronté des personnes super puissante et le point le plus crucial à mes yeux, elle a cité le mot amis.. je n'en ai jamais eu, peut être que grâce à cette guilde je me ferai des ami et une famille, la famille que je n'ai jamais eu mais bon je ne compte pas trop sur cela, de tout façon j'avais déjà fait mon choix, le fait de pouvoir rencontré des personne très puissante était très intéressent.

-Hmm Bien j'accepte de rejoindre se groupe et je m'engage à ne pas tuer les membres de se groupe même si cela me fait très envie...

Je m'approche de la femme et lui tend ma main afin de conclure cela par une poignet de main et de plus en lui faisant cela, je vais lui injecté l'antidote du poison qui est en elle.
Revenir en haut Aller en bas
Eclaesia Thenesii
Vagabond
avatar

Messages : 42
Points : 48
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 21
Localisation : Tan-Velras

MessageSujet: Re: L'arriver à Railan    Mer 30 Oct - 18:53

Clae pria pour que le jeune homme acceptât. Il réfléchit longuement avant d'accepter et Clae frissonna lorsqu'il reconnut être tenté par l'idée de tuer des Assassins. Clae faillit faire un pas en arrière lorsqu'il lui tendit la main. La fois précédente, elle n'en était pas morte, mais elle préférait ne pas retenter l'expérience. Elle jeta un coup d’œil prudent à la main de l'homme qui semblait tout à fait banale. Finalement, elle serra brièvement la main tendue.

- En tout cas, je t'assure que tu ne regretteras pas ton choix. Le siège de notre Guilde se trouve à l'extérieur de la ville, au nord.

Eclaesia se dirigea vers la porte de derrière de l'auberge, commençant à être dégoûtée par la présence de cadavres sur le sol. Un des Assassins se trouvait là – les gardes n'avaient manifestement pas eu la présence d'esprit d'attendre le meurtrier de ce côté – mais Clae lui expliqua rapidement la situation. L'Assassin rabattit sa capuche et partit faire diversion auprès des gardes de la ville.

Elle réfléchit rapidement et songea à une mission urgente à Eymren, le tyran d'une petite ville qui méritait une bonne leçon en échange d'une importante somme d'argent. À l'intention de la toute nouvelle recrue, elle annonça :

- Je crois que tu as gagné ta première mission. Un petit tour à Eymren, ça te dit ?

_________________
Rejoignez la Guilde des Assassins, nous sommes gentils et mignons...

Kit ©️ Skotbi' | Original ©️ Artgem
Qu'ils nous haïssent, pourvu qu'ils nous craignent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'arriver à Railan    Mer 30 Oct - 19:22

Je la vit, un peu affolé par ma main, je souri puis elle me la sert et me dit bienvenue dans la guilde et me dit ou se trouve, le siège de la guilde, je ne pense pas y'aller spécialement souvent car, mon envie de tuer en serai accrue à cause de tout ses personnes puissance, la fille commence à sortir de la taverne quand je la vis parler avec quelqu'un à l'extérieur, je rigole puis au bout d'un petit moment elle se retourne vers moi et me propose ma première mission. Une mission à Eymren, je l'accepte donc sans même savoir en quoi elle consiste. Après cela elle m'explique en quoi consiste la mission et c'est alors que je mets ma capuche et je dis.

-Bon et bien à plus.

Je m'en vais donc vers la contré d'Eymren !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'arriver à Railan    

Revenir en haut Aller en bas
 

L'arriver à Railan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il ne peut plus rien nous arriver d'affreux maintenant !
» (sawyer) l'avenir a le don d'arriver sans prévenir
» Il y a toujours un moyen pour arriver à ses fins
» "En vérité, le chemin importe peu, la volonté d'arriver suffit à tout." Amandine Duciel
» Tu m'as vu arriver ? Non ? Moi non plus.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artefact :: Hors jeu :: Corbeille-