AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Carte  

Partagez | .
 

 Loin de ce type

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Florian Takiya
Vagabond
avatar

Messages : 75
Points : 85
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 22

MessageSujet: Loin de ce type   Mer 23 Oct - 23:54

Voila maintenant trois jours que les deux compagnons de route, forcés de traîner ensemble sont arrivé au Royaume de Tan-Velras. Ils en ont aussitôt profiter pour mettre les choses au points, chacun visitera le royaume de son côté, car être le touriste d'un lieu inconnu avec la vue d'un homme que l'on veux constamment frapper n'est pas chose aisée. Nul ne sait combien de fois les deux hommes se sont battus tout en sachant les risques qu'ils encourent en le faisant. Le premier jour de visite a était extraordinaire pour Florian, même si pour la plupart il aurait était banal, c'était tout simplement la première fois depuis un certain temps que le jeune homme n'étais surveillé par un démon relié a lui. Il pouvait enfin être seul, marcher et regarder les passants, leurs sourire ! Le second jour a était surement le plus agréable aux yeux de l'ex-mercenaire. Le troisième et actuel jour, n'est pas encore fini, il est environ une heure de l'après midi. Sur le toit ondulant d'un bâtiment haut de quinze mètres, est allongé au bord de celui-ci l'homme. Les mains derrière sa tête, l’œil gauche fermé, son katana posé au sol, la jambe gauche tendu et reposé, sa jambe gauche plié passant par dessus son genoux gauche. Une assiette traîne par terre avec en fond un peu du reste de la sauce ayant accompagné son repas, dégusté plus tôt. Les enfants encore innocents rigolaient en voyant ce dernier dormir a cette hauteur, mais pour les adultes passant par la, ils étaient effrayés a l'idée que celui-ci tombe. Et pourtant, il resta allongé environ une heure et demi avant de se réveiller et de se redresser afin d'être assit sur le bord du toit. Baillant sous son masque, ouvrant son œil gauche lentement, le frottant avec son index gauche. Il s'étira les bras puis prit son katana afin de l'accrocher a sa ceinture comme a son habitude. Il ne se tourna ensuite que légèrement afin de ramasser l'assiette et se leva, regardant en bas. Il soupira avant de faire un pas vers l'avant, tombant dans le vide et terrorisant tout les passants au dessous croyant a un suicide. Mais il n'en était rien de tout cela, le jeune homme atterrit sur ses deux jambes en les pliant afin d'amortir la longue chute, et pu lire l'étonnement et la peur dans le regard de tous. Il se mit alors a rire en passant sa main droite derrière sa tête puis posa l'assiette qu'il tenait dans son autre main sur le rebord de la fenêtre du bâtiment donnant sur la cuisine, l'endroit devait surement être un hôtel

" Merci les gars ! A ce soir peut être ! "

Puis il partit les mains dans les poches, comme si de rien n'était, l'air innocent, se dirigeant vers le stand d'une jeune femme qu'il avais croisé la veille. Il voulait lui acheter un t-shirt orange avec en symbole une tête de mort dessus, enfin du moins, il voulais négocier avec elle. Car a ce qu'il parait, au royaume de Tan-Velras, tout est négociable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Loin de ce type   Jeu 24 Oct - 1:08

Après un court voyage, le démon et l'homme lié à lui sont enfin arrivé au royaume de Tan-Velras, enfin d'après un passant, Noah n'a aucune connaissance sur cette endroit, il n'en connaissait même pas l'existence. Cependant, l'endroit lui semble tout de même familier, c'est une sensation vraiment étrange. Le démon ne cherche pas plus à comprendre cette situation, après tout il a enfin l'occasion de se séparer de son coéquipier, bien qu'ils se connaissent depuis peu de temps ils se détestent déjà, il faut dire que les circonstance de leur rencontre n'aide en rien.
Après s'être mis d'accord avec son partenaire, Noah part de son côtés pour explorer les environs, il a le droit a quelques jour de solitude avant de devoir repartir avec ... l'autre. Par chance pour les habitants de ce royaume, le démon ne souhaite pas faire de grabuge juste après son réveil, il se contente donc de se promener tranquillement dans les rues, grognant tout de même contre toute personne osant lui lancer un regard. Noah passe toute une journée à visiter la zone tout en analysant le mode de vie des habitants. Il lui faut peu de temps pour comprendre le point essentiel de la vie ici : il n'y a pas de prix, tout se négocie. C'est une bonne chose pour le démon qui compte bien tout avoir gratuitement grâce à son marchandage particulier. La nuit approchant de plus en plus, le démon s'installe sur une sorte de pont reliant les mur de deux maisons et s'endort rapidement.
Le lendemain, le démon se réveil en s'étirant et baillant en même temps, il se lève en essuyant ses vêtement et saute pour atteindre le sol, il décide de consacrer ce second jour à Tan-Velras pour acheter quelques babioles. Noah se rend donc dans une rue où se trouve des dizaines de stand aligné de chaque côtés de l'allée, bien qu'il soit tôt dans la matinée il y a déjà beaucoup de monde et les marchands cri leurs meilleurs phrases d'accroches pour attirer la clientèle. Le garçon, ou plutôt le démon s'aventure dans cette allée où règne le jeux des coudes consistant à pousser pour pouvoir avancer tranquillement.


" Comment une tel chose peut être le quotidien d'un peuple ? c'est aussi animé qu'un champ de bataille ... "

Une minute après son arrivé dans la rue marchande, Noah se retrouve à un stand vendant divers bijoux tel que des bagues ou des colliers, il y a également des produit pour homme. Une bague attire l'oeil du démon, contrairement aux bague pour fille qui sont décoré avec un diamant, celle ci a une tête de mort en relief, la qualité de la bague étonne grandement Noah, il est vrai qu'il n'a pas eu le temps d'explorer le monde avant d'être scellé, mais c'est la première fois qu'il voit un tel niveau de détail.

" Cette bague vous intéresse-t-elle, jeune homme ? "

Noah lève la tête, le vendeur est un homme brun sans signe particulier, excepté peut être son épaisse moustache.

" Ouais, tu la vends combien ? "

Le vendeur est surpris par la familiarité de son client, après un moment d'hésitation il annonce le prix

" Ce sera 10 pièce d'or, pas une de plus, pas une de moins ! "

Noah regarde la bague, puis de nouveau le marchand, tout se négocie, il est temps pour le démon d'utiliser sa technique de commerce secrète : il invoque une petite lame entre son index et son majeur qu'il pointe vers la gorge de son interlocuteur tout en le fixant du regard

" T'es sur ? Tu peux pas faire une offre pour mon premier achat chez toi ?
- Heu ... Oui, c'est une bonne idée ! Quel sens de la négociation vous avez, hahaha ... "

C'est ainsi que Noah reçoit en cadeau une bague ayant un anneau noir et représentant une tête de mort blanche. Après avoir remercier le vendeur avec un grand sourire, le garçon regarde ce que les autres stand propose, mais rien ne l'intéresse. Aux alentour de midi, une bonne odeur atteint les narines du démon qui ne peut s’empêcher de cherché la source : un stand vend de la viande cuite, la viande étant chauffer devant les clients pour avoir la garantie de manger chaud.


" La bouffe ne se vole pas ! On la chasse ou on la paie ! Enfin, elle ne se vole pas ... "

Noah avance dans la foule pour atteindre le stand de nourriture, volant la sacoche d'or d'un passant en chemin. Pour lui, ne pas voler la nourriture signifie qu'il faut rémunérer le vendeur, pas qu'il faut y mettre de sa poche ! Le démon sort cinq pièce de la sacoche et les tend vers le vendeur

" Je veux ton plus gros bout de viande !
- Pour cinq pièce d'or ? vous êtes optimiste comme gars !
- Pour un jeune homme en pleine croissance, tu peux faire un prix non ?
- HA HA HA, tu me plais petit ! c'est ok ! "

Noah reçoit en échange de son or ce qui semble être une énorme cuisse, mais il n'a aucune idée de ce qu'il pourrait bien y avoir autour lorsque cette chose est vivante. Une fois qu'il a le ventre plein, le démon aux milles lames quitte la rue marchande pour se promener tranquillement, se disant que c'est bien de pouvoir marcher sans un imbécile d'humains à ses côtés. Oui, pour Noah tous les humains sont idiot, et même si on ne l'est qu'à moitié. Il a l'impression d'avoir vérifier une fois de plus sa théorie lorsqu'il a pris le bout de viande pour le manger, se disant être un garçon en pleine croissance alors qu'il aura cette apparence pour quelques siècles encore.
Le reste de la journée n'est pas extraordinaire, Noah ne fait que marcher, manger, marcher de nouveau, encore manger ... Il continue ainsi jusqu'à épuiser toute les pièce d'or qu'il a voler. Une fois la nuit tomber, il se positionne à la même place que la veille, mais cette fois il reste éveillé et regarde le ciel. Contrairement à n'importe qui d'autres, il ne voit rien de beau dans les étoiles : il a juste l'impression de voir une guerre à partir d'une place en auteur, voyant tous les soldats ayant une taille de fourmis. C'est avec cette image en tête qu'il s'endort pour ne se réveillé que le lendemain, lorsque le soleil est au plus haut dans le ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Florian Takiya
Vagabond
avatar

Messages : 75
Points : 85
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: Loin de ce type   Jeu 24 Oct - 1:54

Le jeune garçon errait dans les rues commerçantes et s'était en faite, perdue, lui qui n'a pas du tout le sens de l'orientation se perdrait même dans sa propre demeure, si toutefois il en avait une ! Et il devais se dépêcher s'il voulais arriver a voir cette fille, tenant le stand qu'il avais repéré la veille mais n'avais pu conclure l'affaire par manque de temps suite a l'heure tardive. Le garçon secoua alors sa tête de droite a gauche, il soupira un bref instant puis se mit a courir en se faufilant au travers de la foule. Mais étrangement, au bout d'une dizaine de minutes, croyant être arriver a destination, arborant un sourire fier sous son masque. Il n'était en réalité, qu'à nouveau perdu, se retrouvant a la troisième porte principale du royaume de Tan-Velras. Son sourire cessa aussitôt, ne voyant pas un chat dans les parages, juste une fontaine placé au milieu d'une grande place pourtant magnifique a ses yeux. Le jeune homme marcha alors vers cette fontaine et se pencha vers elle, il regarda autour de lui avant de retirer son masque, chose qu'il ne fait que quand il se retrouve seul. Il plongea ses mains dans l'eau claire de la fontaine, et se mouilla le visage avec, se rafraichissant ainsi. Alerté par des rires s'intensifiant de plus en plus, il remit avec vitesse son masque, puis se tourna, voyant deux enfants jouer avec des vêtements noué faisant office de ballon. Cela le faisait sourire de voir des enfants s'amuser avec si peu, il faut dire qu'ils devaient être plutôt débrouillard pour avoir eu la simple idée de faire un ballon de cette façon. Il s'installa sur le rebord de la fontaine, regardant les deux enfants jouer ensemble. Ils ne devaient pas avoir plus de huit ans, et ils étaient petit de taille. Mais l'ancien mercenaire se perdit rapidement dans ses souvenirs, se remémorant les instants heureux passer avec sa petite sœur malheureusement décédé, la petite fille jouant avec ce petit garçon l'incitait a se rappeler malgré lui les évènements. Lui qui ne voulais pas se rappeler, le torturant plus qu'autre chose il se leva brusquement et décida de partir, mais, il arrêta sa marche en entendant des pleures. Comment des rires pouvaient se transformer en des pleures ? Il ne voulait définitivement pas se tourner, pour ne pas avoir a faire face au passé, mais il n'y avais vraiment personne dans le coin, pas un seul adulte a l'horizon. Et ces pleures ne pouvaient en aucun cas venir d'une dispute, car il n'y avait aucune parole s'échappant. Le demi-démon serra alors son poing droit et fit face a sa plus grande peur, son passé. Il se retourna et vit la petite fille par terre, passant ses deux mains sur son genoux droit, bien écorché, saignant même, la blessure n'aurait affolé personne, mais deux gamins sont facilement terrifié a la simple vue du sang et exagère souvent les situations dans laquelle ils se trouvent. Florian se précipita alors vers les deux petits, et s'accroupit devant la petite fille blonde

" Que s'est t-il passé ? "
" Je suis désolé ! Je suis vraiment désolé ! Papa ma pourtant dit de la surveiller mais elle s'est blésé ! "
" Ça va aller, tu es tombé c'est ça ? "
" Oui ! Aie, j'ai vraiment mal !! Je ne peux pas me lever ! Est ce que je vais perdre l'usage de ma jambe monsieur ?! "

L'homme ne put s'empêcher de lâcher un rire nerveux au vu de la réponse de la petite fille innocente et en larmes se tenant face a lui. Et il ne pouvait également s'empêcher de sourire en voyant son frère ne pouvant pas tenir en place, apeuré a l'idée de n'avoir réussi a surveiller comme il le faut sa sœur

" Ha ha ha ha ha ! Ne t'en fais pas petite, tu pourras marcher comme avant d'ici un jour ou deux ! Ce n'est qu'une blessure banal tu sais ? "
" Ha bon ? C'est vrai monsieur ? "
" Oui ! Je te le promet ! Et si on t'emmenait voir ton papa ? "

En voyant le sourire sur le visage des deux enfants, il prit cela pour une réponse affirmative et prit la petite fille sur son dos, le frère marchant a ses côtés et le guidant jusqu'à chez eux. Et quand il fut enfin temps, Florian frappa a la porte de leurs maison, mais encore une fois, il s'était trompé. Chose que le petit garçon ne tarda pas a lui faire remarquer en lui disant de se retourner, car leurs domicile était derrière lui et non pas devant. Quand la porte s'ouvrit alors, le père s'affola en voyant sa fille sur le dos d'un inconnu portant un masque terrifiant et s'imagina les pires scénarios

" Je vous ramène vos enfants monsieur ! Ils s'amusaient avec un ballon quand tout a coup, ne les ayant pas vu, j'ai heurter votre petite fille et l'ai blésé accidentellement quand elle toucha le sol ! Je vous prie de m'excuser ! "
" Ce n'est pas grave ! J'ai d'abord cru que vous étiez un meurtrier ! Merci de les avoir ramenés, allez, on rentre les enfants ! "

Le père prit alors la fille dans ses bras, la réconfortant et rentrant chez lui. Le petite garçon ayant entendu les explications mensongère de Florian lui fit remarquer, lui demandant pourquoi avoir menti. Mais l'ancien soldat ne lui répondit pas, il lui fit simplement un clin d’œil de son œil a découvert, et leva son index ainsi que son majeur pour former un grand V, avant de partir. Ce n'est qu'en fin d'après midi qu'il réussi enfin a trouver le stand de la jeune fille de la veille, mais il était déjà trop tard, le t-shirt qu'il avais vu avais était acheté plus tôt dans l'après midi. Il se mit alors a sourire, puis repartit se perdre quelque pars dans ce royaume vaste et magnifique qu'est Tan-Velras
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Loin de ce type   Jeu 24 Oct - 15:23

Peu après son réveil, Noah marche de nouveau dans les rues de la ville où il se trouve, regardant les visages souriant des passants. Etant un démon né à cause d'une guerre, cette vision ne l'enchante pas vraiment, ce qu'il aime voir c'est plutôt un visage ne montrant aucune étincelle d'espoir. Il se retient tout de même d'attaquer la ville, après tout cela ne fait que trois jours qu'il est libre et il a perdu la moitié de sa puissance, il vaut mieux pour lui qu'il regagne ses réflexes après des combat contre peu de personne avant de se lancer dans une bataille de cette envergure. Noah soupire, dire qu'il est libre et emprisonné à la fois ... pourquoi a-t-il fallu que son dernier hôte qui avait pourtant la puissance nécessaire pour contenir l'âme de Noah soit un demi-démon ?! Noah ne préfère pas y penser, il continue sa route en regardant le sol. Il ne prend même pas la peine d'admirer la beauté de la ville.
Bien que cette endroit semble joyeuse et agréable à première vu, le démon se rend compte en passant devant une ruelle qu'elle a tout de même une part sombre : il voit un homme armé d'un couteau prendre de force la bourse d'or un autre homme, celui ci bien plus chétif que le voleur. Noah n'est pas un justicier, bien au contraire, il laisse ce braquage se faire en continuant simplement son chemin.


* Ouf, je ne suis pas dans une époque où le crime a disparu. *

C'est la première chose à laquelle pense le démon après avoir vu cette scène. Pour lui, un monde sans perturbation serait bien ennuyant. Toujours en marchant et en étant perdu dans ses pensées, Noah se demande si cette époque est comme celle où il a vécu quelques mois avant d'être scellé : plusieurs royaume en guerre, des villes sous l'emprise de brigands n'ayant pas de soldat pour les protéger, une famine se faisant ne plus en plus sentir, les provisions étant privilégié pour les soldat, ... A première vu, tout semble s'être calmé. Il est vrai que le démon a été emprisonné pendant plusieurs siècle, ce n'est donc pas étonnant que l'ordre soit de retour dans ce monde. Le jeune guerrier sourit sadiquement en relevant la tête : si l'ordre est de retour, il ne tient qu'à lui de l'anéantir une fois la totalité de sa puissance retrouvé ! Il doit vite trouver un moyen de complété son âme pour pouvoir agir comme il le souhaite !
Revenir en haut Aller en bas
Florian Takiya
Vagabond
avatar

Messages : 75
Points : 85
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: Loin de ce type   Jeu 24 Oct - 20:29

Maintenant que le jeune homme venait de rater sa chance d'avoir ce qu'il voulait, c'est à dire un simple t-shirt, il errait sans but a travers les allées qu'il avait déjà observé durant ces trois derniers jours. En début de soirée, vers les coup de vingt heures, marchant la tête légèrement baissé dans une ruelle sombre et délabré, il aperçut une pancarte signalant l'entrée d'une taverne a environ dix mètres. Lui qui avais vraiment envie de boire et de manger, s'étant a nouveau perdu, il décida de chercher cette taverne ! Ce fut une rude épreuve de trouver une taverne a environ dix mètres pour le jeune homme, mais il y parvint au bout d'un long quart d'heure de recherche, c'était vraiment un cas désespéré quand il s'agissait de trouver un lieu. Il décida alors d'entrer dans la taverne, le torse bombé et la fière allure, impressionnant toute les personnes installé dans la taverne, enfin, pendant quelques secondes. Assoiffé et affamé, il courba rapidement le dos pour s'assoir sur un tabouret, la tête affalé contre le comptoir, levant légèrement la main droite pour faire signe au gérant, qu'il voulais commander

" Ouais m'sieur ? Ce s'ra quoi ? "
" Une bière et le plat du jour s'il vous plaît ! "

Quand il fut servit, la joie régna alors ! Il n'avais d'yeux que pour son assiette et pour sa bière. A la fin du repas, il posa sa tête a nouveau contre le comptoir, et il s'endormit sans la moindre gêne !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Loin de ce type   Jeu 24 Oct - 21:08

Le soir venu, l'estomac du démon commence à crier famine, il n'a pas manger depuis la veille et a donc l'estomac dans les talons. Pour trouver son repas, Noah se contente de se repérer à l'odorat, à cette heure il n'y a pas de stand d'ouvert, mais il doit bien y avoir une taverne ou une auberge qui sert les clients affamé. Il ne lui faut pas longtemps pour trouver son bonheur : une taverne est ouverte et d'après le bruit il y a déjà pas mal d'homme ivre à l'intérieur. Noah lis l'écriteau, le nom n'est pas très recherché, mais il comprend pourquoi il entend autant d'homme rire sans gêne

" Le verre plein ... "

Le démon aux milles lames entre dans le bâtiment, la première chose qu'il repère n'est les homme ivre, mais un garçon habillé en noir et portant un masque, ce garçon est affalé sur la table et semble endormi

" Oh nan, pas lui ... "

Noah soupire, ce n'est pas parce que ce type est là qu'il ira manger ailleurs ! Le démon s'installe donc au comptoir, laissant un tabouret vide entre lui et son " partenaire ". Lorsque le tavernier demande à Noah ce qu'il veut, celui ci répond simplement qu'il veut manger la spécialité du chef et ne souhaite qu'un verre d'eau comme boisson. La spécialité du cuisinier est un gros morceau de viande accompagné d'une sauce rougeâtre et une nourriture orange croustillante, le démon n'a aucune idée de ce que cela peut être mais il trouve ce plat délicieux. Après avoir manger deux fois le même plat et bu un verre d'eau, il lève la tête en soupirant.

* Je quitte la ville avec l'autre, ou je reste encore un peu ? *

Noah ne sait pas quoi faire, il ne veut pas trainer avec Florian, mais finalement plus il voyagera avec lui, plus il se rapprochera de son but et pourra enfin être libre.
Revenir en haut Aller en bas
Florian Takiya
Vagabond
avatar

Messages : 75
Points : 85
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: Loin de ce type   Jeu 24 Oct - 21:22

Tout endroit est bon a prendre pour dormir aux yeux du jeune homme, perdu dans un rêve ou il n'est encore qu'un soldat, jouant avec sa petite sœur. Mais, il se réveilla, l’œil découvert s'ouvrant lentement, a que c'est bon de se réveiller après une bonne sieste ! Mais quand ce dernier ouvrit son œil, la première chose qu'il vit fut le visage du démon qu'il essayait d'éviter. Il sursauta et tomba de son tabouret en lâchant un cri, il le pointa du doigt en se relevant puis croisa les bras, pivotant la tête vers son épaule droite. Comme s'il réfléchissait, chose qu'il faisait réellement. Était-ce juste une coïncidence ou le démon voulait le surveiller a nouveau ? Il est vrai qu’après trois jours passé en solitaire, il serait préférable de rester a nouveau ensemble pour partir chercher quelqu'un ou quelque chose qui pourrait les aider a ne plus être ensemble ! Il se redressa complètement, frappant ses vêtements poussiéreux puis mit ses mains dans les poches de son pantalon sombre

" Tu ma pas fait peur !...Bon ok c'est pas crédible....Mais c'est parce que t'es un enfoiré ! Je m'attendais pas a te voir la ! Et en face de moi !...Bon, on fait quoi maintenant ? On se tire d'ici ? "

Il ne put alors qu'attendre la réponse de Noah, et si ce dernier répondait oui, alors il partirais avec lui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Loin de ce type   Jeu 24 Oct - 21:38

Noah pousse son assiette tout en continuant de réfléchir ce qui serait le mieux à faire : partir ou rester afin d'être loin de Florian. Alors qu'il est en plein réflexion, il entend un cri suivi d'un bruit sourd, il tourne alors la tête et voit son compagnon de voyage sur le sol en train de le pointer du doit. Le démon se retient de rire une seconde, mais n'y arrive pas plus longtemps et rit donc avec la bouche grand ouverte, voyant cette scène les autres clients ne peuvent pas s'empêcher de rire non plus. Noah tape le comptoir avec son poing en essayant de se retenir de rire, chose qu'il arrive a faire après la phrase de Florian. Ayant déjà réfléchi à la suite, il répond après s'être calmé

" Ouais on se tire, on va vers l'Est ! "

Le démon se lève, met ses mains dans les poches et avance vers la porte. Il s'arrête brusquement et commence à bailler sans prendre la peine de mettre la main devant sa bouche. Il tourne légèrement la tête et prend de nouveau la parole

" Demain à midi, on se retrouve à la sortie Est de la ville "

Puis il continue son chemin. Le tavernier remarque que Noah n'a rien payer et sort donc en courant, mais le démon a déjà disparu sous le ciel étoilé. Il est simplement retourné à l'endroit où il dort depuis son arrivé en ville, il préfère être en forme pour le voyage qu'il fera à partir du lendemain.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Loin de ce type   

Revenir en haut Aller en bas
 

Loin de ce type

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» OH CONS SEYE ELEC TORO ! VOTRE 12 JANVIER N'EST PAS LOIN !
» Ce type d'insécurité pourrait être l’œuvre d’un groupe ...
» épée de type normande
» Loin des rires... [PV Kilip Jino]
» taille des socles et type de socles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artefact :: En jeu :: Royaume de Tan-Velras-