Artefact


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Carte  

Partagez | .
 

 Récit des érudits

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ciel
Admin
avatar

Messages : 112
Points : 242
Date d'inscription : 10/06/2013
Age : 25

MessageSujet: Récit des érudits   Mar 11 Juin - 18:37

Je te souhaite la bienvenue sur nos terres et nos mers, aventurier. Artefact est un monde rempli de récits, de contes, et même de rumeurs et légendes, des plus plausibles aux plus farfelus qui soient.

Laisse-moi te présenter les lieux que tu pourras, si tu le souhaites, découvrir par tes propres moyens par la suite. Déjà, prends cette carte, afin que tu puisses mieux visualiser de quoi je parle.

Bien, commençons par l'Ouest, où se situe Eymren : un royaume quelque peu isolé par rapport aux autres. Au-delà de ses terres, peu d’aventuriers osent franchir les frontières. En effet, les quatre grandes villes principales du royaume sont reliées par de hauts murs afin de protéger le peuple des créatures extérieures venant de l’Ouest. La population de ces villes est maintenue à l'écart, et... dans la peur de ce qu'elle ne connait pas. Du moins, d'après ce que l'on en raconte. La communication semble restreinte, si ce n'est presque coupée du reste du continent. Les villages, situé plus vers l’Est, prospèrent à l’écart et semblent moins prendre part aux affaires du royaume. Et pourtant, grâce ou à cause de ceux-ci, les potins abondent et se propagent jusqu'aux oreilles de leur voisin.

« Nous avons pourtant la magie pour nous protéger » disent les habitants de Tan-Velras. Leurs terres sont situées bien plus au Sud, loin de quelconques attaques de créatures soit disant légendaires. On pourrait penser qu'ils sont téméraires et imprudents, mais les Tan-Velrasiens possèdent le savoir le plus accru sur la magie. Ils n'hésitent pas, d'ailleurs, à montrer leurs dons et leur savoir partout à qui veut bien les écouter. Ils en usent à foison pour les illusions, les champs de forces, et bien sûr, améliorer leurs conditions de vie. Et pourtant, ce peuple n'est pas à l’abri des monstres marins, ou même des pirates voguant sur les flots. Que cela ne tienne : rien ne les empêchera pas de profiter de la vie, d'être de véritables fêtards. On ne compte plus les animations, de jour comme de nuit dans les villes, jusqu'aux petites bourgades. Peut-être est-ce le climat plus doux, voire chaud, qui les fait agir dans un semblant d'insouciance ?

Voguons plus vers l'Est et remontons un peu vers le Nord, où le temps semble plus modéré, plus calme : voici Dethial.
On y trouve les êtres plus rêveurs que l’on puisse voir : ils sont libres comme l'air. Nombreuses sont les courses aériennes autour de la capitale Feinym, afin de dévoiler leurs capacités. Si vous cherchez des pilotes, des mécaniciens, ou encore tout autre savant, c'est là-bas que vous dénicherez les experts en technologie. Et c'est notamment grâce à des accords avec le royaume de Tan-Velras, qu'ils ont alliés la magie à la science pour construire des vaisseaux et conquérir le monde d’en haut. Ce sont les îles volantes que vous voyez en partie représentées sur la carte.

D’ailleurs, tout se négocie à Tan-Velras. Le commerce afflue entre les trois royaumes par l’intermédiaire de la capitale, Rai-lan, essentiellement. Un conseil y est né, aussi étonnant que cela puisse être, afin de maintenir la paix entre tous. Car, oui, autrefois, le roi d’Eymren jalousait Dethial avec ses moyens technologiques avancés. Il se disait qu’il pourrait acquérir davantage de territoire. Ce qui amena à de nombreuses batailles et une guerre qui prit fin quelques siècles auparavant.
L’histoire ne raconte pas tous ces événements.
L’apparent équilibre reste fragile : Eymren renforce ses armées. Dethial augmente ses défenses, et l’on voit émerger divers groupes, surtout à Rai-lan : guildes ? Confréries ? Qu’en est-il vraiment ? Si certains sont présents depuis des années, d'autres se formeraient sur le tas.

Lors du dernier rassemblement du conseil, les tensions se sont ressenties. Une réunion qui a duré plusieurs jours où chaque pause ne faisait qu’amplifier l’insécurité et la possibilité d’une guerre entre plusieurs peuples. Il n’en est encore rien pour le moment, mais si certains peuples ne le souhaitent pas, d'autres sont persuadés qu'il faut tout changer.

_________________
Ciel,
personnages : Rinael Endrase
Fyth Ruind
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Récit des érudits

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artefact :: Hors jeu :: Le forum-